8 choses à ne pas apporter à l’entrevue

Vous vous rendez à un entretien d’embauche – vous apportez un magazine pour lire dans le métro, une collation, un grand café deux-deux… et votre maman, bien sûr. Vous ne pourriez être mieux préparé!

En fait, vous avez tout faux.

Voici ce dont vous avez réellement besoin : une copie papier de votre CV, votre portfolio s’il y a lieu, et tout autre document requis. C’est tout! Ok, peut-être un parapluie si la météo refuse de collaborer.

Sinon, vous devriez éviter d’apporter certains trucs qui pourraient nuire à vos chances de décrocher l’emploi. Voici certains exemples fondés sur des faits vécus :

Vos parents : Laissez papa et maman à la maison. Je m’adresse à vous, les « Y ». Que votre maman et vous soyiez proche, c’est génial, mais lorsque vient le temps de rencontrer un recruteur, vous pouvez vous débrouiller seul(e). Vous n’êtes plus un enfant!

Votre chien/chat/hamster : Un ancien directeur de l’embauche de l’entreprise American Eagle a raconté, sur les ondes de CNBC, l’histoire d’une femme qui a apporté son chat à l’entrevue. Elle a déposé l’animal encagé sur le bureau, puis elle n’a pu s’empêcher de jouer avec l’animal pendant l’entrevue. Le recruteur n’en revient toujours pas.

Votre téléphone : Vous pouvez évidemment avoir votre téléphone sur vous, mais de grâce, fermez-le et gardez-le dans votre poche. Si vous ne parvenez pas à passer une petite heure sans jeter un coup d’œil à votre téléphone, vous ne méritez probablement pas d’obtenir cet emploi. En fait, il y a de fortes chances que vous ne l’obteniez pas.

Un café : Le recruteur peut vous en offrir un, mais n’apportez pas le vôtre. Vous pourriez le renverser, et il se peut qu’il n’y ait pas de corbeille ou de bac à recyclage lorsque vous voudrez vous en débarrasser. Une bouteille d’eau, passe encore, mais il vaut mieux ne pas apporter votre propre breuvage.

Le produit d’un concurrent : Cet article paru dans le Wall Street Journal raconte qu’un candidat s’est présenté chez Pepsi avec une bouteille d’eau Dasani (un produit de la compagnie Coke). Il n’a pas obtenu l’emploi. Ce genre de gaffe montre à l’employeur que vous n’avez pas fait vos devoirs concernant leur entreprise. Dans le même ordre d’idées, n’apportez pas votre café Starbucks à votre entrevue chez Tim Hortons (à moins que vous vouliez discuter de la concurrence.)

Cinquante nuances de Grey : N’apportez pas de matériel de lecture qui puisse vous faire paraître peu professionnel ou encore immature. Laissez les magazines à potins et les romans érotiques à la maison!

Vos emplettes : Votre shampooing était en spécial à la pharmacie et vous n’avez pas pu vous empêcher d’en acheter 3 bouteilles avant de vous pointer à l’entrevue. Le problème, c’est que vous envoyez au recruteur le message que vous n’accordez pas plus d’importance que ça à l’entrevue. Vous voulez plutôt donner l’impression que vous voulez vraiment l’emploi; les aubaines peuvent attendre.

Nourriture : Un recruteur a partagé cette anecdote concernant une candidate qui a mangé son lunch pendant une télé-entrevue. Elle n’a pas été embauchée. Qu’il s’agisse d’une rencontre en personne ou d’une vidéoconférence, agissez de la même manière. Soyez préparé et professionnel. Mangez avant de vous rendre à l’entrevue.

Au final, vous voulez présenter une image claire et simple de vous-même, sans encombre et sans sacs d’épicerie, cafés, chats ou parents. N’apportez que le strict nécessaire et portez toute votre attention au recruteur et à l’entrevue.

Copyright Workopolis. All rights reserved.