Avant de mettre la hache dans votre compte Facebook…

Embauche et recrutement Gestion et RH Tendances en milieu de travail

Fatigué des invitations incessantes à jouer à Candy Crush, des selfies qui pullulent ou encore des algorithmes proposant du contenu inintéressant? Les raisons de vouloir fermer son compte Facebook sont nombreuses. Pourtant, si l’on recherche un emploi, c’est loin d’être une bonne idée.

Moins professionnel que LinkedIn, Facebook reste un réseau intéressant à utiliser dans sa recherche d’emploi. Alors que seule la version payante de LinkedIn offre la possibilité d’envoyer un message à une personne extérieure à son réseau, Facebook permet de rentrer directement en contact avec des gens. Il regorge également de groupes spécialisés pour s’informer sur les opportunités dans son secteur. Par exemple, le groupe Travailler dans le secteur culturel au Québec compte 1 000 membres, qui se servent notamment de cet espace pour diffuser des offres d’emploi et partager des conseils.

Nettoyer son compte
Afin de profiter au mieux des avantages de Facebook en réduisant les nuisances, un peu de ménage sur son profil s’impose pour faire ressortir les éléments dignes d’intérêt. Plutôt que de vouloir quitter Facebook à cause de certaines personnes qui ont la fâcheuse manie de raconter tous les détails de leur vie, pourquoi ne pas simplement bloquer leurs statuts, voire les supprimer de sa liste d’amis?

Il est également possible de masquer des amis pour les rendre invisibles ou alors de les placer dans la liste Connaissances. Ainsi, ils apparaîtront moins souvent sur son fil de nouvelles mais sans pour autant risquer de se les mettre à dos. On peut aussi décider de ne recevoir que les statuts d’une personne pour éviter d’être envahis par des photos ou par des commentaires insipides.

En faire un outil de veille
Pour personnaliser le flux d’informations reçues, on peut composer des listes d’intérêt correspondant aux thèmes importants à nos yeux. C’est simple : on crée sa liste en y ajoutant les personnes (anciens collègues, recruteurs, employés du secteur visé…), les pages et les groupes souhaités et on la nomme, par exemple, Emploi ou Carrière. On peut choisir de ne la rendre visible que pour soi-même ou également pour ses amis. Ensuite, la liste apparaît dans la rubrique Intérêts dans la colonne de gauche de l’écran.

On peut aussi modifier les paramètres de mises à jour et de notifications. Utiliser cet outil permet de faire de la veille, d’accéder rapidement aux informations vraiment intéressantes et donc de concilier information et gain de temps.

Pourquoi pas poster une annonce?
Pour se faire connaître auprès de potentiels employeurs, certains utilisateurs de Facebook n’hésitent pas à s’en servir comme un outil de marketing. Publier sa propre annonce ne coûte qu’un dollar au minimum par jour et on peut définir un montant maximum à dépenser par jour pour faire sa publicité. Une bonne photo, un titre accrocheur, une rapide description, un lien vers son site ou son profil LinkedIn et le tour est joué! Attention à être bien spécifique pour s’assurer que seules les personnes de son public cible cliqueront sur l’annonce. Car chaque clic sur son annonce est décompté du montant journalier défini au départ.

Copyright Workopolis. All rights reserved.