5 choses que les gestionnaires font (ou ne font pas) et qui entraînent le départ des employés

Embauche et recrutement

À mes yeux, la rétention des employés ne devrait pas représenter un si grand mystère!

Partout dans le monde occidental, des gens de services de ressources humaines et de directions d’entreprise passent toute leur carrière à tenter de savoir pourquoi les bons employés s’en vont. J’aurais tendance à croire qu’ils se mettent la tête dans le sable.

Les employés resteront s’ils sont bien payés et traités, si on leur donne des défis et si on les apprécie… Jusqu’à ce qu’ils trouvent un autre employeur qui les paye plus, leur offre de nouveaux défis, leur procure une meilleure reconnaissance et les traite mieux!

Si vous ne savez pas exactement comment témoigner de votre reconnaissance aux employés, les mettre au défi et les traiter adéquatement, vous n’avez sans doute pas votre place comme gestionnaire. Quoiqu’il en soit, examinons tout cela ensemble en abordant quelques facteurs contribuant au départ des employés.

Si vous vous reconnaissez dans ces pratiques, changez de cap immédiatement!

Microgestion : Personne n’aime se faire surveiller et voir constamment son travail remis en question. Cela rend les employés nerveux et leur donne l’impression qu’ils n’ont pas votre confiance et que vous n’estimez pas leurs capacités et opinions, ce qui nuit au rendement et sape le moral. Des recherches prouvent que la confiance stimule le rendement au travail. Et, dans une récente enquête, des employés ont révélé que la possibilité de prendre des initiatives constitue le plus grand facteur de productivité. Laissez-les respirer!

Omettre de communiquer les attentes ou l’orientation : Quand l’employé ne connaît pas les attentes à son égard, il ne peut les combler, ce qui déçoit la direction; et quand la direction est déçue, elle le fait savoir à l’employé, ce qui démoralise l’employé parce qu’il sait ne pas avoir répondu aux attentes… Malgré qu’il lui soit impossible d’y parvenir étant donné qu’il ne connaît pas ces attentes. C’est alors qu’il commence à détester son boulot et à regarder ailleurs. Vous me suivez?

Travail redondant : Les employés qui font les mêmes choses jour après jour finiront par s’ennuyer et chercher un nouvel emploi. Nouvelles orientations, responsabilités accrues, défis enivrants, problèmes à régler : les employés en veulent!

Critiques incessantes : Si vous êtes toujours sur le dos des employés pour la moindre erreur, vous allez les perdre de vue assez rapidement. Faut-il vraiment souligner cette faute de frappe dans un document de 20 pages par ailleurs si rigoureusement produit? Peut-être – on ne souhaite pas diffuser des documents comportant des erreurs, mais attention à la critique excessive. Sachez lâcher prise. Tout le monde commet des erreurs!

Ne pas savoir remercier ni féliciter : Un sondage Gallup a permis d’établir que les personnes recevant régulièrement de la reconnaissance et des éloges sont plus productives, plus dévouées et plus portées à rester fidèles à une entreprise. Ce n’est pas très difficile à comprendre : on est plus heureux quand on se sent apprécié, et quand on est plus heureux, on est plus enclin à rester. Sachez dire « merci ». C’est important pour beaucoup de personnes.

Copyright Workopolis. All rights reserved.