Comment dire à quelqu’un qu’il n’a pas obtenu le poste?

Comment dire à quelqu’un qu’il n’a pas obtenu le poste?

Voici quelques conseils sur la façon de dire à quelqu’un qu’il n’a pas obtenu le poste.

Définir les paramètres de la discussion

L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les personnes responsables de l’embauche détestent annoncer la mauvaise nouvelle est d’éviter de transformer l’épreuve en débat. Souvent, cette conversation se produit après qu’une décision définitive a été prise. Il peut aussi arriver que l’individu annonçant la nouvelle n’ait rien à voir avec la prise de décision. L’important est de leur faire savoir que la décision a été prise et qu’elle est irrévocable. Demandez au candidat de confirmer qu’il comprend cela avant de discuter avec lui. Cela permettra à la conversation de procéder de manière ciblée et constructive.

Se concentrer sur les clés du succès

En raison de leur nature, les gens n’aiment pas recevoir de commentaires négatifs sur eux-mêmes. Certaines personnes peuvent le prendre, mais ce n’est pas le cas de beaucoup d’autres. Si vous n’êtes pas certain de l façon dont l’individu réagira, soulignez ce qui a permis au candidat de se démarquer au lieu des raisons pour lesquelles il n’a pas réussi le processus. Cela semble un peu subtil à première vue, mais peut grandement affecter la façon dont l’individu accepte la nouvelle. Alors, au lieu de dire :

« Le responsable de l’embauche n’a pas été particulièrement impressionné par votre tendance à mener les entreprises à la faillite. »

Vous devriez dire quelque chose comme ceci :

« Le candidat retenu avait une solide expérience en augmentation des revenus et en expansion des opérations. »

Les aider pour des entrevues futures

Tout comme personne n’aime recevoir des commentaires négatifs, tout le monde aime se faire louanger de temps en temps. Donner des commentaires (et en recevoir) tend à se concentrer sur le négatif. Le truc est d’équilibrer les domaines d’amélioration avec les côtés positifs et de faire savoir au candidat ce qu’il a bien réussi. Cette approche équilibrée l’aidera à améliorer ses compétences d’entrevue lors d’occasions futures, à renforcer votre marque et à assurer que votre entreprise demeure professionnelle.

Ne pas craindre les histoires d’horreur

Ça nous est tous arrivé. Vous annoncez la mauvaise nouvelle, et votre candidat ne le prend pas bien. Une heure et douze minutes plus tard, vous êtes toujours coincé dans une conversation difficile. Être capable de bien prendre la critique est une qualité importante que la plupart des professions exigent. Voyez-le comme un mal pour un bien, puisque : a) cela confirme la décision d’embaucher l’autre candidat; et b) cela vous facilite grandement la tâche de décider de communiquer ou non avec ce candidat à l’avenir.

 

À lire aussi:

Évaluation de talents: 8 bonnes pratiques

4 erreurs typiques d’un gestionnaire débutant

7 questions d’embauche à poser à un candidat pour connaître son vrai potentiel

_______

– Suivez Workopolis sur Twitter

Copyright Workopolis. All rights reserved.