Comment mettre en place un programme SST au sein de son entreprise

By septembre 22, 2017 Gestion et RH
Comment mettre en place un programme SST au sein de son entreprise

En tant qu’employeur, vous avez à cœur la santé et la sécurité de vos employés et vous avez des obligations envers votre personnel. Vous devez entre autres doter vos établissements d’équipements, d’outils et de méthodes de travail sécuritaires ; et vous assurer que vos travailleurs les utilisent. Mieux vaut donc avoir un programme de santé et de sécurité au travail (SST) efficace au sein de votre entreprise.

Un programme de santé et de sécurité au travail consiste essentiellement en un plan d’action visant à prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles. Il s’agit du principal outil de prévention prévu par la Loi sur la santé et la sécurité du travail. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite tous les employeurs à mettre en œuvre un programme de SST. C’est même obligatoire pour les employeurs appartenant à certains secteurs d’activité, comme la construction, l’industrie forestière et l’industrie des aliments et des boissons.

Par où commencer 

Le programme de SST doit contenir quelques éléments spécifiques. D’abord, il faut identifier les principales sources de danger reliées à la nature du travail ou à l’environnement de travail. Ce n’est qu’une fois identifiés qu’on pourra éliminer ou, au moins, contrôler les dangers. Pour ce faire, on veillera à établir des règlements et des normes à respecter. Le programme de SST traite également des équipements de protection individuelle à utiliser pour protéger les travailleurs. Une fois ces premiers éléments en place, on établit des mesures de surveillance et d’entretien à appliquer pour assurer le maintien du programme de SST. Puisque l’univers de travail peut être évolutif et changeant, on inclut également dans le document les besoins de formation à satisfaire chez les employés.

Le document doit détailler les moyens mis en œuvre pour réaliser chacune des étapes. La démarche de SST doit préférablement être menée par une personne au sein même de l’entreprise : soit un gestionnaire, soit un membre du comité de SST de l’établissement. Quel que soit le responsable, il est toujours pertinent de demander aux employés de s’impliquer dans la démarche. Ils savent souvent mieux que quiconque identifier les dangers et proposer des solutions.

Si le programme de SST n’est pas efficace  

Chaque travailleur a le droit d’obtenir des conditions de travail qui préservent sa santé et sa sécurité au travail. Si le programme SST mis en place par l’employeur n’est pas efficace, un accident de travail ou une maladie professionnelle pourrait survenir. Un inspecteur peut alors venir sur le lieu de travail pour demander à ce qu’un correctif soit mis en place pour régulariser la situation. L’arrêt des travaux peut aussi être demandé. Un constat d’infraction pourrait être donné par la CNESST. En cas de négligence criminelle, le directeur des poursuites criminelles et pénales pourrait même être saisi du dossier.

 

À lire aussi :

Votre entreprise est-elle attirante pour de futurs candidats?

Le recrutement : miroir et marketing de l’entreprise

Comment faire face aux absences répétées d’un collaborateur ?

_______

– Suivez Workopolis sur Twitter

Copyright Workopolis. All rights reserved.