Comment stimuler les générations X et Y?

By octobre 6, 2016Gestion et RH
Gestion et RH

Les planificateurs d’événements associatifs constatent une baisse du taux de participation des générations X et Y à leurs activités. Alors que cette main-d’oeuvre surpassera bientôt en nombre les baby-boomers, sur quoi devraient miser les employeurs pour stimuler les employés de ces générations?

1. Faites tomber les préjugés, embrassez la différence
Mieux comprendre ces générations de manière à tirer profit de leurs forces passe par le déboulonnement de certains mythes :

  • « Les nouvelles générations ne s’impliquent pas » : elles s’impliquent lorsqu’elles trouvent que leur travail a du sens et qu’elles en tirent du plaisir, lorsqu’elles jouissent d’autonomie et de responsabilités et lorsqu’elles obtiennent de la reconnaissance.
  • « Les jeunes ne sont pas loyaux envers leur employeur » : leur fidélité dépend des possibilités d’avancement, de l’équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle et leur degré de liberté.
  • « Les générations X et Y sont irrespectueuses » : pour eux, le respect passe par la compétence, l’honnêteté et la transparence de leur gestionnaire. Ils s’attendent à participer aux prises de décision et à recevoir régulièrement une rétroaction.

2. Incluez-les dans les prises de décision
À la recherche d’emplois stimulants, les nouvelles générations ont besoin de comprendre les raisons derrière ce qui leur est demandé, et surtout, de percevoir que leur travail influence les façons de faire de l’entreprise. Il est important d’augmenter la marge de manœuvre qui leur est accordée dans la prise de décision, par exemple, en les faisant participer à divers comités.

3. Personnalisez leurs conditions de travail
La stabilité n’est plus un critère auquel elles accordent de l’importance. Ce qui leur importe davantage, c’est une rémunération à la hauteur de leur apport à l’entreprise et non liée à l’ancienneté. Tentez d’aménager des horaires de travail flexibles adaptés aux conditions individuelles.

4. Encouragez le développement de leurs compétences
Le fait qu’elles ne cherchent pas la stabilité signifie aussi qu’elles s’attendent à enrichir continuellement leurs connaissances pour perfectionner leurs compétences et à relever des défis. Diversifiez leurs tâches et favorisez leur participation à des activités comme des formations, des conférences, etc.

5. Misez sur un supérieur immédiat « pas supérieur »

Les formes de hiérarchie rigides conviennent moins aux personnes de ces générations. Le supérieur immédiat doit être perçu comme un guide avec qui elles peuvent échanger leurs idées. Il lui revient aussi de trouver des éléments motivants dans leur travail et d’avoir l’autorité pour prendre les mesures nécessaires.

6. Dynamisez les réunions
Les réunions sans saveur n’ont plus leur place. Ces générations s’attendent à du contenu significatif, c’est-à-dire qui leur servira dans leur quotidien. Réduisez le temps des réunions, ou fractionnez-les en plusieurs réunions courtes. Les réunions de type remue-méninges leur offrent l’occasion de participer activement aux objectifs de l’entreprise. Changez les lieux de réunion : café, restaurant, plein air.

7. Introduisez le jeu
Un environnement ludique les incite à se surpasser. Le jeu peut prendre diverses formes : concours, repas-partage, présentations amusantes, distributeur de bonbons, etc.

Copyright Workopolis. All rights reserved.