Entrepreneuriat : des ressources à la hauteur des ambitions

Les Y se lancent en affaires plus jeunes que les générations qui les précèdent : ils ont en moyenne seulement 26,4 ans lors de leur première expérience d’entrepreneuriat. Ce sont aussi les entrepreneurs les plus diplômés.

Ces constats ont été mis en lumière dans le cadre d’une étude menée récemment par la Chaire en entrepreneuriat et innovation de l’Université Laval.

Mais avec ces qualités, un petit bémol : les Y auraient tendance à douter de leurs compétences, à se remettre en question. Or, de nombreuses ressources existent afin de soutenir les ambitions de ces hommes et femmes d’affaires. Survol de quelques unes d’entre elles.

Les Centres locaux de développement (CLD)

Les CLD sont au cœur des démarches entrepreneuriales des Québécois. Les 120 centres de la province sont très actifs dans leurs milieux et accompagnent les entrepreneurs à chaque étape du développement de leurs projets.

Pour les jeunes

Les Carrefours jeunesse-emploi : Ces centres offrent gratuitement des services aux jeunes âgés de 16 à 35 ans qui souhaitent démarrer une entreprise.

Futurpreneur Canada : Cet organisme national sans but lucratif existe depuis près de 20 ans, et offre du financement, du mentorat et des outils de soutien aux nouveaux entrepreneurs de 18 à 39 ans. Son programme de mentorat est particulièrement prisé.

La Société d’investissement jeunesse : Cette organisation se voue à l’aspect financier d’un lancement d’entreprise et assiste les jeunes entrepreneurs âgés entre 18 et 35 ans dans l’obtention de financement.

Pour les communautés ethniques

Programmes de financement spéciaux : Le gouvernement a mis sur pied le Fonds afro-entrepreneurs destiné spécifiquement aux Québécois issus des communautés noires. Le fonds Mosaïque, lui, est accessible aux entrepreneurs issus de toutes les communautés culturelles souhaitant démarrer une entreprise.

Par ailleurs, de nombreux organismes peuvent accompagner les entrepreneurs issus des communautés culturelles dans leur projet d’affaires. Par exemple, la jeune chambre de commerce haïtienne offre plusieurs services.

Pour les femmes

Compagnie F : La compagnie F s’adresse aux femmes qui entreprennent une démarche d’affaires. L’organisme offre des programmes en entrepreneurship adaptés aux besoins spécifiques des femmes (formations, accompagnement, ateliers, activités de réseautage, etc.).

Femmessor : Femmessor offre des services d’accompagnement, de réseautage, de formation et de financements aux femmes désirant démarrer ou développer leur entreprise.

Concours

Les concours sont une bonne manière de faire rayonner un nouveau projet, et ainsi développer des nouvelles opportunités. À cet effet, plusieurs concours existent : Le prix Desjardins entrepreneurs, le concours québécois en entrepreneuriat, le prix jeune entrepreneur BDC, etc.

De nombreuses autres ressources sont disponibles à votre portée. Il suffit de se lancer dans l’aventure et de garder l’œil ouvert!

Copyright Workopolis. All rights reserved.