Gardez-vous vos employés en santé?

By septembre 20, 2016 Gestion et RH

Le bien-être des employés est crucial pour n’importe quelle entreprise. Composant le cœur de toute organisation, des travailleurs en bonne santé physique et mentale sont essentiels au maintien de sa productivité et de sa croissance. C’est pourquoi plusieurs entrepreneurs choisissent d’investir dans des régimes d’assurances collectives.

« Cela permet surtout de garder nos bons éléments et d’aller chercher d’autres talents », indique Daniel Dubuc, conseiller senior au maintien des affaires chez AGA Assurances Collectives. Ces mesures de protection contribuent donc à préserver l’investissement que les gestionnaires font dans un employé tout en maximisant la productivité.

Que choisir?
Les options sont nombreuses et complexes. Entre l’assurance maladie, l’assurance dentaire, l’assurance invalidité et autres programmes, il y a de quoi ne plus savoir où donner de la tête.

La première question que devrait se poser un entrepreneur est celle des besoins de ses employés. D’abord en regardant ce qu’offre la concurrence. Se comparer avec une compagnie qui œuvre dans le même domaine peut donner aux gestionnaires des indices sur les attentes des employés. Pour des entreprises moyennes, il faut en général escompter une prime oscillant entre 1 500 $ et 2 500 $ par personne, estime Daniel Dubuc.

Sonder ses salariés est aussi une bonne idée. Savoir quels sont leurs besoins et leurs préférences permet d’ajuster le plan de protection de votre personnel. Évaluer le profil démographique de vos ressources humaines est également une façon de prévoir l’évolution de leurs obligations. Les trentenaires ayant de jeunes enfants n’ont pas les mêmes impératifs que les baby-boomers qui pensent à leur retraite. Si vous avez l’intention de séparer la facture de ces assurances avec vos employés, vous devez considérer leur capacité de payer.

Aussi, il est de mise de ne pas prendre d’engagements à trop long terme pour garder une certaine flexibilité. Réviser régulièrement les conditions du contrat permettra de rester au-devant des changements légaux qui peuvent survenir et de l’évolution des besoins de l’entreprise.

Quelle stratégie utiliser?
La seconde question est de savoir quels sont les objectifs de l’entrepreneur offrant un régime d’assurance collective. « Il est important de trouver le juste milieu entre les besoins du gestionnaire et ceux des employés, explique Daniel Dubuc. Il faut surtout voir à être compétitif.»

Parmi les principaux outils à considérer, les assurances maladie ont la cote. Quoique l’on estime généralement que les services médicaux sont gratuits au Canada, une protection pourra accélérer les traitements et ainsi maximiser la productivité des employés qui n’ont pas à attendre inutilement une opération. Une assurance invalidité permettra aux blessés de se concentrer sur leur guérison et de ne pas vivre avec un stress financier.

Des programmes d’aide peuvent aussi soutenir psychologiquement vos employés. Certains offrent des rencontres en personne ou en ligne, de façon anonyme, pour trouver avec eux des solutions à leurs problèmes et ainsi éviter l’épuisement ou la dépression. La famille des travailleurs peut faire partie des préoccupations des employeurs : certaines protections couvrent même les services de professionnels comme les orthopédagogues.

Pour optimiser les effets positifs des assurances collectives, il est important de les communiquer aux employés. « Il faut leur rappeler ce que ça vaut, explique Daniel Dubuc. Chez plusieurs de nos clients, nous revenons tous les ans faire un sondage pour voir comment leurs besoins ont évolué. C’est aussi l’occasion de leur montrer les avantages de leur couverture et la partie qui est déboursée par leur employeur. Plusieurs sont surpris par le montant et comprennent que cela équivaut à une hausse de salaire. »

Copyright Workopolis. All rights reserved.