Good.co: une appli pour dresser son profil psychologique

Embauche et recrutement Gestion et RH Tendances en milieu de travail

Socrate recommande de se connaître soi-même, mais même si une offre d’emploi correspond parfaitement à notre profil, comment savoir si notre personnalité est compatible avec la culture de l’entreprise? L’application Good.co promet de nous aider à y voir plus clair.

Cet « outil de découverte de soi » gratuit vise particulièrement les Y, cette « nouvelle génération de professionnels en quête de bien-être et de sens dans leur carrière, leurs relations et leur vie personnelle ». Il constitue une version ludique des tests psychologiques qu’exigent certains employeurs et institutions d’enseignement. L’interface aux couleurs printanières propose des séries de 18 questions (en anglais) sur des thèmes tels que « Quelles sont vos forces en réseautage ? » ou « Quelle est votre approche pour accomplir les tâches ? »

Les questions sont parfois insolites : « Des extraterrestres vous kidnappent. Vous ferez tout un voyage, mais il y a tout de même un risque qu’on vous dévore. Comment vous sentez-vous? » D’autres sont plus classiques, mais leurs réponses donnent néanmoins un bon indice de la personnalité de l’utilisateur : « Il y a une longue file d’attente pour entrer au restaurant. Que faites-vous ? » Chaque fois, deux choix de réponse sont proposés.

Les informations ainsi recueillies permettent à Good.co de déterminer « votre saveur unique », lit-on sur l’application, où les individus sont en cela comparés à des jellybeans.

Votre personnalité en cinq points
Le portrait qui en résulte contient trois principales caractéristiques (« protecteur », « inventif » et « fonceur », par exemple) auxquelles se greffent des traits associés (comme « aptitude à la pensée abstraite », « indépendance » et « créativité »). Ce profil est basé sur les cinq grands traits de personnalité définis notamment par le psychologue américain Lewis Goldberg. Les traits moins enviables du « Big five » (tel « anxieux ») y sont cependant présentés sous un jour qui flatte davantage l’ego.

Good.co permet également de découvrir comment collègues et amis nous perçoivent. L’utilisateur est en effet invité à remplir les mêmes questionnaires en indiquant les réponses qu’il croit correspondre à chacun. Plus l’application reçoit de données pour un individu, plus la « personnalité collaborative » (crowdsourced personality) qui en résulte donne une image précise de la façon dont celui-ci est vu par son entourage.

L’objectif principal de cette application phare de la tendance des « technos poiur les RH » est de déterminer le degré de compatibilité (fitscore) entre le travailleur et une entreprise ou une équipe de travail. Good.co range à cette fin les employeurs dans différentes catégories aux noms sympathiques, comme « colonie de vacances » ou « famille nucléaire ».

La statistique selon laquelle 47 % des embauches se solderaient par une démission ou un licenciement après un an ou moins est en effet au cœur de la proposition de Good Company. En mesurant la correspondance entre la culture de l’organisation et la personnalité de l’individu, l’application aurait le pouvoir de réduire cette proportion de ratages professionnels.

Plus globalement, la « connaissance profonde de [sa] personnalité » fournie par Good.co favoriserait l’épanouissement dans tous les domaines de la vie. Socrate approuverait sûrement!

Good.co est offert pour les appareils mobiles sur l’App Store de Mac et sur GooglePlay. En anglais seulement.

Copyright Workopolis. All rights reserved.