La critique constructive expliquée

Gestion et RH Tendances en milieu de travail

par Paulina Ignacak

La critique peut vous aider… et aider vos collègues. « Il est nécessaire de critiquer ceux que l’on apprécie », affirme Claude Sévigny, andragogue et fondateur de Consensus, une entreprise spécialisée dans l’aspect humain de l’organisation. Si elle est constructive, la critique permet à vos collègues de connaître les aspects de leur travail qu’ils pourraient améliorer. Et si vous n’aimez pas la confrontation, voici quelques astuces pour une critique constructive. Rien à perdre, mais tout à gagner.

L’art de la diplomatie

• Restez objectif.
• N’attaquez pas vos collègues sur des aspects personnels.
• Évitez les généralités si vous voulez leur faire part de commentaires.
• Choisissez le bon moment pour leur en parler.
• Demandez-leur d’abord s’ils ont besoin de votre aide ou si vous pouvez leur faire une suggestion. « Voudrais-tu que je te montre une méthode plus efficace ? »

Pratiquer la technique du sandwich

Ce petit truc fonctionne bien : « Insérer » sa critique entre deux remarques positives. De cette façon, vous ouvrez et fermez la discussion sur une note positive. Par exemple, vous pourriez dire : « J’apprécie le niveau de soin que vous prenez dans la réalisation de vos rapports, ils sont impeccables. Cependant, il faudrait les terminer plus rapidement afin d’atteindre les objectifs. Il est évident pour tout le monde ici que vous êtes intelligent, donc je suis sûr que ce ne sera pas un problème pour vous. »

La discrétion

Garder pour vous la teneur de vos conversations entre collègues. Ne jamais critiquer un collègue en présence des autres. Cela inclut aussi les supérieurs, les fournisseurs et les clients. Même si vos intentions sont bonnes ou si vous le faites par inadvertance, critiquer le travail d’un collègue en l’humiliant n’est pas la meilleure façon d’aller de l’avant.

Axé sur l’action

« La critique doit se fonder sur une action ou un comportement concret. C’est une perte de temps que de dire à quelqu’un qu’il est négatif ou bien qu’il est parfois distrait. “Qu’est-ce que cela veut dire ?”», demande Louise Lachapelle, professionnelle des communications spécialisée dans le coaching. Concentrez-vous plutôt sur des points précis et appuyez vos arguments avec des situations, dates et heures exactes.

Et le patron dans tout ça ?

Critiquer un patron peut à la fois être effrayant, intimidant et angoissant. Selon M. Sévigny, mieux vaut s’abstenir de critiquer son chef, sauf si ses actions affectent négativement la qualité de votre travail.

Accepter la critique

Il est tout aussi important de savoir comment réagir à une critique à propos de votre travail. Prenez d’abord le temps de remercier la personne qui vous fait la critique. Réfléchissez bien aux observations qui ont été faites et ne soyez pas immédiatement sur la défensive. Il est difficile de voir votre travail critiqué, mais pour vous améliorer, vous devez apprendre à l’accepter.

Critiquer de manière constructive n’est pas difficile et ce n’est pas non plus une science obscure. Cependant, il faut du temps et de la pratique.

Copyright Workopolis. All rights reserved.