Les raisons pour lesquelles les candidats refusent vos offres

Au terme d’un long processus d’embauche, il n’y a rien de plus excitant que de finalement faire une offre au candidat idéal. Il peut donc être décevant de voir un candidat poliment décliner votre offre – surtout si celle-ci semblait particulièrement alléchante.

Nous avons dressé la liste des raisons les plus courantes pour lesquelles une offre (oui, même une bonne offre) est déclinée par un candidat, et nous vous proposons quelques trucs pour éviter ces pièges communs.

Distance

Navetter est contrariant. Et, dans de grandes villes telles Toronto, Montréal ou Vancouver, cela peut représenter une heure perdue dans chaque sens. Une étude Workopolis* démontre que, pour un candidat en recherche d’emploi, le facteur de l’emplacement a plus d’importance que celui de l’environnement de travail. Parfois, la distance ne vaut tout simplement pas la peine. Que pouvez-vous y faire? Songez à instaurer un milieu de travail flexible qui permet le télétravail, si possible. Cette mesure pourrait contrebalancer l’effet négatif d’un trajet trop long à effectuer quotidiennement.

Vous ne pouvez offrir plus que ce qu’ils ont déjà

Les chercheurs d’emploi s’adonnent souvent au « lèche-vitrines » alors qu’ils occupent déjà un poste, pour rester à l’affût des bonnes occasions. Si votre offre ne vient pas bonifier les conditions de travail existantes d’une personne, celle-ci ne sera peut-être pas encline à l’accepter. Le salaire joue un rôle important, bien sûr. Cependant, d’autres facteurs peuvent susciter l’intérêt de quelqu’un pour un poste. Si vous identifiez les facteurs qui ont motivé la personne à postuler, vous aurez plus de chances de lui présenter une offre intéressante.

Signaux d’alarme : les rumeurs

La réputation est très importante – c’est pourquoi les entreprises qui affichent leur marque attirent plus l’attention quand ils annoncent des postes à pourvoir. Il y a de fortes chances que les meilleurs candidats soient bien informés. Si l’entreprise a subi une restructuration récente, si elle a un nouveau président ou une nouvelle administration, ces types d’information peuvent être connus à l’extérieur du bureau. Une baisse majeure du cours de l’action peut aussi laisser transparaître des problèmes et représenter un signal d’alarme. Si vous croyez que ces facteurs ont influé sur le refus d’une offre, n’hésitez pas à en discuter d’entrée de jeu avec le prochain candidat.

Le rôle n’est pas clairement défini

Dans le cas particulier d’un poste supérieur, l’absence de clarté dans la définition du rôle peut nuire au succès de la démarche d’embauche. Si, pour une raison quelconque, le candidat remarque des ambiguïtés dans la description des tâches, il pourrait envisager le refus d’une offre. Définissez des objectifs et des stratégies clairs, autant en préentrevue qu’après l’embauche de la personne en question.

C’est un problème de personnalité

Vous vous êtes entendu à merveille avec un candidat, si bien que vous lui avez fait une offre. Une équipe est cependant composée de plusieurs membres, et il se pourrait que des conflits de personnalité, avec votre superviseur ou un autre membre du groupe, repoussent un candidat. Il est primordial de trouver quelqu’un qui s’intègre bien au groupe pour assurer le succès de votre démarche, et si vous entrevoyez des difficultés de cet ordre, vous feriez mieux de laisser tomber.

Une meilleure offre s’est présentée

La vérité est que, parfois, une meilleure offre se présente. Particulièrement dans le cas d’un candidat très compétent, il est tout à fait possible qu’une meilleure offre que la vôtre se soit présentée. Attirer et conserver les meilleurs talents ne se résume pas au seul salaire. Un ensemble d’avantages spécifiques au poste doit être présenté au candidat, alors n’hésitez pas à négocier avec votre choix numéro 1.

 

Copyright Workopolis. All rights reserved.