PME : quoi faire et quoi éviter dans son offre d’emploi

By janvier 24, 2017 Embauche et recrutement
Une offre d'emploi bien rédigée

Une mauvaise embauche peut coûter cher aux petites entreprises qui n’ont souvent pas les moyens de se permettre une telle erreur. Comment alors arrêter son choix sur la bonne personne (en particulier lorsqu’on n’a pas de service de ressources humaines)? La réponse pourrait bien se trouver dans l’affichage de vos postes. Une annonce bien rédigée est la première étape pour assurer le succès et l’efficacité d’un processus d’embauche.

Voici quoi faire et quoi éviter dans les descriptions de postes d’une petite entreprise :

À faire :

Soyez précis. La précision vous évitera d’être submergé de CV, ce qui est souhaitable lorsque la tâche de directeur des RH vous revient par défaut. Énumérez clairement les compétences et les aptitudes requises, y compris les diplômes, l’expérience et la scolarité. Des exigences floues inciteront certains candidats non qualifiés à postuler tandis que les meilleurs talents pourraient aller voir ailleurs.

Employez les bons titres professionnels. Votre annonce risque de ne pas se retrouver dans les résultats de recherche en ligne si elle utilise des titres d’emploi créatifs ou inspirés d’une terminologie propre à votre entreprise. Optez pour des titres reconnus sur le marché du travail. Ce sont ces mots-clés que les candidats entreront dans les moteurs de recherche pour trouver un emploi.

Utilisez un langage simple. Pour faciliter la lecture, ajoutez des sous-titres et dressez une liste des points importants à l’aide de puces de manière à bien aérer le texte. Votre annonce sera mieux comprise également si vous évitez d’employer un jargon exclusif à votre industrie ou à votre entreprise.

Pensez comme un expert en marketing. Les meilleurs candidats sont souvent encore en emploi. Votre annonce doit donc aussi servir d’outil marketing pour votre PME. Veillez à présenter les renseignements de base sur votre entreprise, votre secteur d’activité, votre poste, de même que ses attraits.

Sans exagérer non plus, faites la promotion des aspects positifs à travailler pour une PME, y compris le lieu des bureaux (êtes-vous situé dans un quartier tendance?), l’horaire (offrez-vous des horaires de travail flexibles?), les vacances (des vacances illimitées sont-elles envisageables dans votre entreprise?) et les options d’achat d’actions (peuvent-ils effectuer un dépôt pour une villa en Toscane?).

À ne pas faire :

Trop d’informations. Une annonce surchargée de renseignements est suffisante pour faire fuir les candidats les plus talentueux. À titre de propriétaire d’une PME, vous devez souvent travailler plus fort pour attirer les talents les plus brillants, alors évitez de les perdre dans une liste d’exigences qui n’en finit plus.

Une description de poste vague. Votre annonce devrait dresser un portrait exact du poste à pourvoir. Si vous n’êtes pas certain de la nature d’un poste, demandez plus de renseignements à vos collègues. La description du poste doit être détaillée et informative.

Ne pas indiquer le salaire. Les candidats se plaignent des offres d’emploi qui ne précisent pas la rémunération. Soyez honnête et transparent et rappelez-vous que si vous n’êtes pas prêt à être franc avec des employés potentiels, vous ne pouvez pas vous attendre qu’on vous accorde une telle confiance en retour.

En faire trop. La tentation est parfois grande de tenter d’avoir l’air cool pour attirer de jeunes talents. Toutefois, votre annonce ne se révèle pas toujours le meilleur endroit pour y parvenir. En faire trop pour se démarquer pourrait dissuader les chercheurs d’emploi d’expérience. Sans compter que cela peut également repousser la jeune génération.

Oublier des fautes. Vous vous attendez à recevoir des CV exempts de fautes? Vos annonces devraient se plier aux mêmes exigences. Contre-vérifiez l’orthographe, la grammaire et les incohérences qu’elles pourraient contenir et qui font mal paraître votre entreprise.

 

Copyright Workopolis. All rights reserved.